TV

Moscou: la situation actuelle en Afghanistan est due à des erreurs stratégiques américaines

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)
Des soldats américains quitte la base de Bagram en Afghanistan. ©ma.glbnews

L’envoyé spécial du président russe pour l’Afghanistan a déclaré que la situation désastreuse actuelle dans le pays était due aux erreurs stratégiques des États-Unis et de leurs alliés.

Zamir Kabulov, représentant spécial du président russe pour les affaires de l’Afghanistan et directeur général du deuxième bureau asiatique du ministère russe des Affaires étrangères, a déclaré ce mardi que la situation désastreuse actuelle en Afghanistan était due à des erreurs stratégiques commises par les États-Unis et leurs alliés.

Kabulov a ajouté que les États-Unis au lieu d’aider à améliorer la situation dans ce pays avaient commis une grave erreur en construisant un réseau de bases militaires sur le sol afghan.

Il a déclaré que les Américains ont profité de la situation chaotique pour construire un réseau de bases militaires en Afghanistan afin de pouvoir déployer leurs forces dans les régions voisines du pays, y compris la Russie et d’autres voisins proches.

Le diplomate russe a annoncé que la deuxième erreur stratégique était le fait que les États-Unis avaient cherché à démocratiser l’Afghanistan suivant le modèle américain.

« Les Américains, au lieu d’avoir profité des traditions déjà éprouvées de l’Afghanistan pour aider ce pays à développer ses institutions gouvernementales et économiques, ont cherché à le démocratiser en lui imposant les mêmes concepts de démocratie américaine échoués à plusieurs reprises », a poursuivi Kaboulov.

« Actuellement, la tâche principale de tous les États intéressés par le retour de la stabilité en Afghanistan est de faire tout leur possible pour empêcher le pays de devenir une source et une base du terrorisme international comme il l’était au milieu des années 90 », a conclu Kabulov.

Partager Cet Article
SOURCE: FRENCH PRESS TV